ThermOcean, des news ….

1489

ThermOcean passe au stade industriel avec ses piscines écologiques

L’entreprise aixoise a développé des piscines en bois non traité et issu du Limousin, sans fondation en béton, sans produits chimiques pour les filtrations, et avec des systèmes d’étanchéité à la robustesse éprouvée sur plus d’un siècle. Après plusieurs années de R&D, elle passe en mode industriel. Du garanti 100 % français.

Membre du Pôle de Compétitivité Capénergies, pour les bénéfices environnementaux de ses piscines écologiques, ThermOcean a été juridiquement créée le 4 janvier 2013 mais cela fait cinq ans que Emmanuel Berthod et Cédric Camez, deux ingénieurs, planchent sur la conception “de piscines écologiques, innovantes, 100 % renouvelables et produites en France.”

Nous réalisons des piscines bio, explique simplement Emmanuel Berthod, qui, dans une autre vie, a dirigé la filiale française de l’Allemand Conergy (basée à Brignoles).“L’innovation est à plusieurs niveaux : dans la valorisation de l’usage de bois non traité et d’origine française à l’intérieur du bassin, dans l’invisibilité et la pérennité sans limite de l’étanchéité, dans la filtration biologique et la réduction de 75 % des frais de fonctionnement de la piscine”, liste celui qui des trois associés actuels assure la fonction de P-d.g.

1 M€ en R&D

Cédric Camez et Emmanuel Berthod, qui ont notamment chacun de leur côté contribué au développement du photovoltaïque en France, ont créé le bureau d’ingénierie environnementale ThermOcean, suite au moratoire sur le photovoltaïque, afin de pérenniser les activités du bureau d’études en énergies renouvelables 8’33 qu’avait fondé Emmanuel Berthod. Jérôme Viala a rejoint l’équipe pour assurer le développement commercial.

Lire la suite sur le Méridien MAG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here