PME ET EXPORT

1294

LES PME ET L’EXPORT

Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, MATTHIAS FEKL veut simplifier la démarche des PME à aller à l’International. GUILLAUME DE CALIGNON dans les Echos nous décrit cela dans son article: « Matthias Fekl veut aider les PME à se projeter à l’international ».

Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur annonce aujourd’hui une simplification des dispositifs d’aide à l’exportation. Entretien

C’est l’une des faiblesses de l’économie française : les PME exportatrices ne sont pas assez nombreuses. Le gouvernement est résolu à s’y attaquer. Matthias Fekl, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, organise aujourd’hui un forum avec 450 PME françaises pour les aider et les inciter à se projeter sur les marchés extérieurs. « Nous avons des grands groupes très performants, mais nos PME ont du mal à exporter dans la durée, souligne le secrétaire d’Etat. La France compte 120.000 entreprises exportatrices. C’est trois fois moins que l’Allemagne et deux fois moins que l’Italie. Et quand dix entreprises françaises exportent pour la première fois, un an plus tard elles ne sont plus que trois à exporter et, après trois ans, le chiffre tombe à un. »

Outre les inquiétudes liées à la réglementation des pays étrangers, le secrétaire d’Etat admet que les PME peuvent parfois considérer comme « compliqués » les dispositifs d’aide à l’exportation mis en place par l’Etat. « C’est mon souci constant : faciliter la vie des PME. Simplifier les dispositifs est fondamental. C’est à la puissance publique de s’adapter aux demandes des PME, pas l’inverse », insiste Matthias Fekl.

Trois étapes définies avec répartition des rôles entre les Chambres de commerce et Business France (ex-UBI France) notamment… la suite sur le site des Echos.

Le GEPA trouve que ceux sont de bonnes mesures pour démystifier l’international et l’export, et faciliter ce levier de croissance important qu’est l’export et que n’utilisent pas assez nos PME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here