La CGT attaque en justice …

1201

La CGT attaque en justice les signataires de l’assurance-chômage

En assignant les syndicats signataires de la convention Unédic – une première –, la CGT entend contester les nouvelles règles, tant sur la forme que sur le fond.

De mémoire de syndicaliste, on n’avait jamais vu ça. Alors que le gouvernement doit agréer ce mois-ci la nouvelle convention d’assurance-chômage, la CGT va attaquer en justice les six syndicats qui l’ont paraphée, à savoir le Medef, la CGPME, et l’UPA, côté patronat, et la CFDT, FO et la CFTC, côté salariés.

Éric Aubin, négociateur emploi du syndicat, l’avocat de la CGT a déposé « une assignation à heure fixe pour demander la suspension de l’accord et une autre pour juger le texte sur le fond », a-t-il précisé mercredi 11 juin. La première, espère-t-il, sera jugée avant le 15 juillet et la deuxième peut-être en septembre.

Lire la suite sur « La Croix.com »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here