Aix-Mars Université engrange…

1188

Aix Marseille Université engrange des millions grâce à sa fusion

Le nouveau pôle universitaire métropolitain remonte dans le classement de Shanghai. Il dispose d’un budget de plus de 700 millions d’euros et de moyens pour se moderniser.

Deux ans de tractations entre les baronnies établies des trois universités d’Aix-en-Provence et de Marseille ont été nécessaires pour parvenir à un consensus. Le résultat dépasse les espoirs de l’écrasante majorité des élus des conseils d’administration qui a voté pour leur fusion : deux ans après sa création, Aix Marseille Université (AMU) s’est hissée au premier rang des facs francophones. Surtout, elle est remontée à la 151e place dans le palmarès des universités mondiales après avoir été perdue dans les limbes du classement académique de Shanghai.
Il faut des chiffres pour mesurer la puissance de cette « capitale des savoirs du Sud », ainsi nommée par le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, qui érige cette fusion en modèle d’alliance de la future métropole. En rassemblant cinq grandes disciplines autrefois éparpillées dans une soixantaine de sites (sciences et technologies, santé, droit et sciences politiques, économie et gestion, arts et sciences humaines), le nouvel ensemble a regroupé 72.000 étudiants et près de 8.000 employés dans cinq campus (un à Aix-en-Provence, quatre à Marseille) et 150 laboratoires de recherche. Son budget annuel consomme 722 millions d’euros qui servent à créer « un établissement visible, lisible, d’envergure internationale, et cohérent », selon son président Yvon Berland.

Lire la suite sur le site des Echos

Le GEPA espère que cela continue et qu’ Aix Marseille Université collabore plus avec les entreprises et entrepreneurs. D’ailleurs le GEPA grâce à sa commission E3 désire créer plus de passerelles entre le milieu de l’éducation et des entreprises du Pays d’Aix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here